June 20, 2019

Togo/Société: Lutte contre les violences basées sur le genre et soutien aux victimes : Le GFD2 met à contribution les prestataires de services psychosocial. Featured

Written by  Dec 10, 2018

Sous l'initiative du Groupe de réflexion et d'action, Femmes, Démocratie et Développement (GF2D), les hommes et femmes prestataires de services sur le soutien psychosocial de base des femmes et filles victimes de violences, sont en un atelier de formation ce lundi à Lomé.


Cette remise à niveau s'inscrit dans le cadre de la journée de la déclaration universelle des droits de l'Homme célébrée chaque 10 décembre de l'année et qui reconnait aux hommes et aux femmes les mêmes droits dans tous les domaines de la vie, ce qui n'est pas forcément le cas dans notre société.

L'humanité a un défi à relever, celui de la réduction des violences à l'encontre des femmes et des filles. En Afrique ces violences sont légions, ceci pour lier aux stéréotypes sociaux culturels, au statut inférieur de la femme. Dans différents pays en voie de développement, la violence basée sur le genre est vécue de diverses manières et constitue un problème sérieux.Malheureusement le sujet est tabou et impose la loi du silence aux victimes.
Le Togo n'est pas épargné de ce phénomène. 16,9% des femmes au foyer ont déclaré avoir été menacées par leur mari ou partenaire. 13,7% disent avoir été bousculé par leur mari, 12,1 % frappé par leur mari, 14,3% menacé par  leur partenaire et 11% de jeunes filles et femmes Togolaise dont l' âge est compris  entre 15 à 49 ans, toutes ethnies et catégories sociales confondues, avouent avoir subi, à  n'importe quel moment de leur vie des violences sexuelles.
Cette réalité, on peut le constater et elle fait entorse à l'autonomisation de la femme, à son évolution. C'est dans la dynamique de lutter contre ces violences que des centres d'écoutes et des ONG sont mis en place dans le pays. C'est le cas du GF2D qui à travers le "projet d'appui à la réduction de la mortalité maternelle et infantile en Afrique et en Haïti" veut contribuer à la réduction des violences basées sur le genre en organisant cette rencontre de remise à niveau des prestataires de service sur le soutien psychosocial de base des femmes et filles victimes de violences.

"Les femmes font face à des violences dans le milieu professionnel, social, associatif et à tous les niveaux de leur vie.Le besoin se sent d'oeuvrer à l'héradication de ces violences. Pour commémorer les 70ans d'existence de la déclaration universelle des droits de l'homme, nous avions organisé cet atelier pour juste contribuer à l'amélioration de la prise en charge psychosociale des victimes et survivantes de violences basées sur le genre afin de mettre en place un dispositif itinérant d'appui psychosocial pour la prise en charge holistique des femmes et jeunes filles survivantes de violences" a indiqué Madame Ahouefa Noussoessi AGUEY, Sécrétaire Générale du GF2D

Ils sont une quarantaine d'acteurs venus des différentes regions du Togo à prendre part à ce rendez-vous dont le but est de renforcer leur capacité sur les facteurs de rique, les signes évocateurs de violences et les répercussions psychosociales des violences sur les femmes victimes et jeunes filles survivantes, l'acceuil et les techniques d'écoutes de base des femmes victimes. Des leaders des femmes et les jeunes filles seront également formées au sein des groupements et associations à la prise en charge des autres femmes et jeunes filles afin qu'elles prennent conscience des conséquences des violences et des pratiques culturelles néfastes qui les génèrent. D'autres outils leur seront livrés également.

Une fois ces acteurs formés ,le  GF2D entend organiser toujours  avec ces derniers des groupes de parole qui permettront aux victimes de pouvoir s'exprimer et aussi des groupes qui seront en contact avec d'autres leaders pour  échanger sur les normes sociales et les stratégies pour protéger les femmes et filles contre les violences dans notre société.

Narcisse Prince- AGBODJAN

Last modified on Tuesday, 11 December 2018 18:41

1212 comments

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.