March 19, 2019
Super User

Super User

Lomé acceuille depuis ce lundi 23 juillet la deuxième réunion d'évaluation de la mise en oeuvre du "Free Roaming" de Conakry en Afrique de l'Ouest. Les travaux ont été ouverts ce lundi par la Ministre de la Télécommunication des Postes et de l'économie Numérique Cina Lawson.

Apres les dernières consultations de la facilitation de la CEDEAO avec les protagonistes de la crise à Lomé, une nouvelle délégation de cette organisation sous-régionale impliquée dans la résolution de la crise Togolaise conduite par le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité, Francis Béhanzin s'est entretenu ce jeudi 19 Juillet 2018 à Lomé avec les protagonistes de la crise. Au menu de cette énième rencontre, l'évaluation des mesures préconisées entre temps pour la décrispation de la situation, ainsi que la recherche de rapprochement des positions.

De nouvelles mesures d’apaisement politique ont été prises en ce début de semaine par le gouvernement togolais. Dans un communiqué rendu public par la Présidence de la République, il est signifié que le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé en faveur de l’apaisement du climat politique au Togo a accordé ce 16 juillet une grâce présidentielle à un certain nombre de détenus condamnés pour des infractions commises lors des violentes manifestations politiques de ces derniers mois à travers le pays.

A compter du mercredi 18 juin, la Coalition des 14 de l’opposition togolaise entame sa série de manifestations dans les grandes villes du Togo, suite à la note d'information adressée au ministère en charge de l'Administration Territoriale qui en a pris acte. Ainsi donc les responsables de la coalition seront dans les villes qui, il y'a quelques mois lui avaient été interdites par le gouvernement notamment Bafilo, Mango, Sokodé et Kara.

Une délégation de la CEDEAO avec à sa tête le commissaire à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, le général Behanzin est à Lomé depuis ce mercredi. Ce jeudi 19 juillet la délégation a rencontré les deux protagonistes de la crise au Togo. Le but de cet ultime exercice est de faire l’évaluation de la mise en œuvre des mesures préconisées par les facilitateurs au dernier round des discussions inscrites au dialogue inter-togolais

La crise politique togolaise et sa résolution par les différentes tractations des observateurs et facilitateurs de la CEDEAO sera à un tournant décisif le 31 juillet prochain au sommet des chefs d’état et de gouvernement de cette organisation sous régionale. La feuille de route annoncée à l’issue de cette rencontre et qui sera donc une sorte d’imposition des pistes de solution durable à cette crise est vivement attendue par tous les acteurs et surtout les populations.

Suite aux recommandations des facilitateurs au gouvernement togolais à garantir le droit et la liberté de manifester en toute sécurité sur l’ensemble du territoire national à la fin de l'ultime dialogue entre protagonistes et facilitateurs il y a quelques semaines, la coalition des 14, après s'être félicitée de l'appel des facilitateurs sur la levée de ces restrictions, prévoit une série de manifestations sur toute l'étendue du territoire national notamment dans les villes de l'intérieur du pays.

Le 33éme numéro de "Jeudi J'ose", une initiative du FAIEJ a tenue ses promesses ce jeudi 12 juillet à Lomé. Les jeunes entrepreneurs venus d'un peu partout du pays ont été édifié sur la thématique "Quelles stratégies de communication pour booster votre activité?