Politiqe
Typography

Si le mercredi la marche de la coalition s'est déroulée sans incident à la satisfaction de tous, pour celle de ce jeudi les gaz lacrymogènes se sont invité suivit des courses poursuites et interpellations plus précisement à Lomé au carrefour Dékon.

La principale cause de ce incident est l'espace de Dékon occupée par les manifestants et transformé en site de meeeting, ce qui n'est pas prévue selon le gouvernement.
" Nous avions eu des échanges avec la coalition le vendredi passé sur l'itinéraire de la marches des trois jours.Mr Antoine Folly avait souhaité que Dékon soit le site du meeting. Nous avions été claire, il n'est pas question de faire meeting à Dékon. On s'est mit d'accord la dessus. Je ne sais pas pourquoi les leaders de l'opposition font le contraire de ce qui a été convenu. Ils demandent aux jeunes de sortir faire le contraire des décisions et eux mêmes ils ne sont là" à expliquer Yark Damehane.

Selon lui cet incident de jeudi est prémédité par les organisateurs. Le mercredi le meeting s'est tenu à Dékon. La coalition a été rappelé à l'ordre à propos." Mon collègue de l'administration territoriale a appelé Mr Antoine Folly qui a promit que cela ne se reproduira plus, mais on s'est rendu compte que cette promesse n'a pas été respecté. C'est un incident provoqué par la coalition pour qu'on disent que la liberté de manifester n'est pas réelle au Togo" à ajouter Mr Yark.

Ainsi ce jeudi ce sont des gaz  lacrymogènes qui ont dispersé les manifestants une fois arrivé à Dékon sans la présence de Jean Pierre et de Brigitte Adjamgbo.On a assisté à des courses poursuites et arrestations. Cinq personnes ont été interpellé selon le Ministre. Ils seront amené devant le juge pour répondre de leur acte, a t-il fait savoir.

Outre Lomé, les manifestations se sont déroulée à Kévé, Aného, Anié, Amlamè et Kpalimè. Aucun incident n'a été signalé dans ces localités.

La question qui se pose est par rapport à l'atmosphère qui va règner le samedi prochain suite à ces violences de ce jeudi. Sur la question, le Ministre Yark répond."On attend de voir ceux à quoi va ressembler la journée de samedi. Pourvu qu'ils se ressaisisent".
Pour rappel demain vendredi, l'opposition appelle à un moment de vacarme nationale avec les casséroles et les récipents sur tout le territoire national afin de se faire entendre. Le dernier jour de cette 21ème manifestation se tient bien et belle le samedi prochain.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS