Politiqe
Typography

La crise au Togo après quelques jours d'alcamie reprend de belle le weekend prochain. Dans un communiqué rendu public ce mercredi, la coalition salut la mobilisation record en 2017 du peuple togolais et lui demand à sortir encore une fois dans les rues.

Jean Pierre Fabre et ses amis  de la coalition ont planifié des manifestations les 10, 11 et 12 janvier 2018 dans les trois villes, Mango, Sokodé et Bafilo, toujours en état de siège par le gouvernement. pour  la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition  l’interdiction des manifestations planifiées dans ces villes au motif que deux armes auraient disparu, confirme le double langage et la volonté obstiné du régime en place de priver les Togolais du droit constitutionnel de manifester pacifiquement.
Dans le communiqué la Coalition dénonce et condamne l’état de siège de ces villes notamment Mango, Sokodé et Bafilo et invite toutes les populations togolaises, sur toute l’étendue du territoire national, à prendre massivement part à une grande marche le samedi 13 Janvier 2018 en commémoration de l’assassinat du Père de l’Indépendance, Père de la Nation Togolaise Sylvanus Olympio. Un assassinat qui selon elle a plongé  le Togo dans une situation indescriptible dont les sequelles demeurent jusqu'a aujourd'hui.  

La crise togolaise s'enlise d'avantage après le désengagement de la médiation guinnéene et ghanéenne qui selon elle, les protagonistes togolais de la crise ne sont pas encore prêt  pour dialoguer. Pendant que la coalition est dans la rue, la CENI, elle continue ses activités dans l'organisation des échéances législatives et locales prévue cette année. Le communiqué sanctionnant le conseil des Ministre de ce mercedi a signifié que la CENI a mit en place 38 CELI pour ces élections à venir. Le parti UNIR quant à lui mène des actions dans les zones les plus reculé du pays pour préparer les esprits à ces échéances

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS