Visiblement les sequelles des manifestations du 05 octobre dernier dite "marche de la colère" sont d'actualité. Pendant que le Togo est loin de sortir de la crise et que les marches se poursuivent sur tout le territoire cette semaine, le Collectif des Jeunes pour le Développement(CJD) et le Collectif des Victimes des manifestations du O5 octobre après leur sortie pour condamner les violences de la "marche de la colère"

Le pouvoir de Faure Gnassingbe semble tirer les leçons des conséquences de l'interdiction des marches en cours de semaine avec des dégats, plusieurs morts et les arrestations qu'ont causés les dernières manifestations qu'a connu le Togo. Il vient de lever l'interdiction des marches les jours ouvrables sur toute l'étendue du pays. C'est ce qu'on retient du point de presse de la coalitions des 14 ce mardi à Lomé.

Il n'est plus un secret pour personne, le Togo est dans une zone de turbulance depuis déjà 4mois. Des affrontements suivis d'arrestations et de morts se sont invités dans cette crise. Une situation à laquelle plusieurs togolais même la diaspora ne sont pas restés insensibles. Parmis eux, Dr Kodjovi Thon du Mouvement "NOVI" de la Nouvelle Vision. Ce jeudi le Mouvement a convié les professionnels des Médias à un "Café de presse" pour leur faire part de sa proposition de sortie de crise portant éssentiellement sur la stratégie 4-3-2-1 et qui interpelle plusieurs acteurs impliqués.

 Le 24 octobre dernier, un mini-sommet de cinq (5) Chefs d’Etat de la CEDEAO s'est tenu à Niamey(Niger), une assise à laquelle il a été passé en revue les étapes franchies vers la création d’une monnaie unique de la CEDEAO et également abordé, la crise dans laquelle s'est enlisé le Togo depuis le 19 aoùt. De ce sommet, sont sorti des recommandations proposées à la classe politique togolaise pour une rapide sortie de crise.

More Articles ...