Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/Politique: La CEDEAO retouche l’avant-projet de loi sur sa feuille de route, la coalition prend acte. Featured

Written by  Nov 29, 2018

Une légère modification de l’avant-projet de loi portant modification de la constitution togolaise en ces articles 59, 60 et 100 proposé par l’expert constitutionnaliste sénégalais a éte constaté par la coalition des 14 partis politiques de l' opposition, l'opinion nationale et internationale ce mercredi.
 Cette modification porte sur l’article 60 relatif à l’élection du président de la République. La Coalition dans un communiqué rendu public dit prendre acte.

En effet cette modification ne prend plus en considération la référence faite au nombre d’électeurs inscrits pour le calcul de la majorité absolue au premier tour. Désormais C'est le nombre suffrages exprimés qui est pris en compte. Ce changement n'inquiète point la coalition des 14 dit-elle dans sa déclaration.Les Togolais peuvent être tranquilles, rassure t-elle.

Par cette démarche la CEDEAO veut rendre cet article conforme à la règle et à la pratique dans les pays de la sous-région. Pour déjà les observateurs, cette modification causerait des soucis au pouvoir de Faure gnassingbe et son régime dont l'ambition est de conquérir le pouvoir en 2020.

Pour Brigitte Adjmagbo Johnson, il n'y a pas de soucis à se faire.
 "Modifier cet article ne remet nullement pas en cause le rétablissement du mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour l’élection du Président de la République comme nous l'avions toujours souhaité. La CEDEAO est dans son rôle d'instaurer la democratie dans ses Etats membres",  a t-elle expliqué.

Il faut retenir que l’article 59 n'a en aucun cas été touché par la CEDEAO.
En rappel cet article  dispose que:
" le Président de la République est élu au suffrage universel, libre, direct, égal et secret pour un mandat de 5 ans, renouvelable une seule fois. Nul ne peut exercer plus de 2 mandats présidentiels ou proroger le mandat pour quelque motif que ce soit. Cette disposition ne peut faire l’objet d’une révision"
Ceci ramène à se poser la même question: Après avoir passé deux mandats et bientôt la fin du troisième, Faure Gnassingbe fera t-il preuve de sagesse en considérant le conseil de son allié Gilchrist Olympio qui demande à ce qu'il ne se représente plus en 2020?
Wait and see!

René AMEOTO

Last modified on Thursday, 29 November 2018 23:35

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31