Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/Politique: Plus de 200 000 Togolais dans les rues de plusieurs villes a l'appel de la C14. Featured

Written by  Nov 30, 2018

C'était une marrée humaine qui a encore deferlé  ce jeudi dans  les rues plusieurs villes de l'intérieur du pays et à Lomé.


Malgré que la manifestation soit autorisée par l' autorité publique ce sont des échauffourées, jets de pierre contre  gaz lacrymogènes et  courses poursuites entre forces de l'ordre et jeunes manifestants  qui ont animé la zone d'Agoè à Lomé et  certaines villes de l' intérieur du pays notamment le canton de kparatao lors de  cette marche à laquelle la C14  a appelé ses militants et sympathisants  pour exiger entre autres l'arrêt du processus électoral,les réformes constitutionnelles et du cadre électoral ainsi que la libération du reste des détenus politiques et le retour du président du PNP,TIKPI ATCHADAM.
Selon la C14 plus de 200 000 togolais ont répondu à leur appel à Kpalimé, Tchamba où la manifestation s' est déroulée dans le calme tout comme à  Sokodé où manifester semblait impossible à cause de l'état de siège militaire mis en place par le pouvoir.
"Les Togolais à Sokodé ont compris que leur destin se trouve entre leur main. Ils ont surtout compris que les élections du 20 décembre sont une mascarade et qu'il ne faut pas laisser le pouvoir les faire" à indiqué Ouro Akpo Tchagnaou, député de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).
Et d'ajouter que:
« La population de Tchaoudjo a bien compris que personne ne viendra résoudre le problème togolais. Toutes les rues sont bondées, et nous sommes contents que le mot d’ordre de la coalition ait été respecté. Si le régime ne veut pas entendre raison, le peuple souverain, qui a le pouvoir, prendra ses responsabilités »,

Pour Brigitte Adjamagbo,  la coalition est plus que jamais déterminée pour empêcher ses élections.

"Le peuple ne se laissera pas faire. Nous passerons par tous les moyens pour empêcher ces élections. Vous mêmes vous avez  vu le nombre de Togolais dans les rues. Ce n'est que le début. Le 1er décembre nous sortirons encore plus nombreux pour réclamer l'arrêt immédiat de ce processus et les réformes constitutionnelles et institutionnelles" a t-elle martellé

Pour le Parti National Panafricain(PNP), les Togolais sont motivés à barrer la route à ce pouvoir qui veut amener le pays vers le chaos.
« Lorsque nous en appelions à un déluge la dernière fois, les gens ont pensé que nous appelions à un déluge naturel, catastrophique. Ce à quoi nous faisions allusion, c’est ce que nous voyons aujourd’hui, notamment un déluge humain », a affirmé Tchatikpi Ouro-Djikpa, conseiller du président du Parti national panafricain.

Selon lui le pouvoir de Faure Gnassingbé est tombé dans 04 pièges après avoir tendu 03 pièges à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, pièges desquels elle est sortie avec un peuple uni.

Et d'ajouter que ces pièges dans lesquels le régime en place est tombé ont pour nom le recensement unilatéral, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) paritaire, la convocation du corps électoral et ce qu’il se passe actuellement à l’Assemblée nationale à propos des réformes constitutionnelles prévues par la feuille de route.
 
La coalition sera encore dans les rues ce samedi 1er décembre dans plusieurs villes du pays.

Cependant, le gouvernement et la CENI poursuivent le processus électoral.
Va t-on vers un enlisement de la crise peut on se demander.
Notons que la CEDEAO semble prendre la mesure de la situation de tension qui présage et invite par le biais d' un communiqué rendu public ce mercredi, les protagonistes de la crise pouvoir et la coalition de l' opposition à s' abstenir des actes susceptibles de violence et à s' inscrire dans la dynamique du dialogue et de la concertation permanente pour une sortie durable de la crise.

Rene AMEOTO

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31