Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/Politique Dans les coulisses de la facilitation de la CEDEAO,la C14 lève le voile sur les manoeuvres orchestrées par le pouvoir. Featured

Written by  Dec 22, 2018

Les Togolais ont survécu à la date du 20 décembre, jour des élections législatives au Togo.La C14 ce regroupement de l'opposition a été le grand absent de ce rendez-vous électoral. Et déjà Mme Brigitte kafui Adjamagbo Johnson fait des confidences sur les obstacles rencontrés par sa coalition devant les facilitateurs de la crise politique Togolaise et qui auraient été l'oeuvre du pouvoir de Faure Gnassingbe.

 "Le régime a abusé de sa position de gouvernement et de la souveraineté qu’il incarne formellement pour raconter des contre-vérités sur la coalition devant les facilitateurs de la crise" a déclaré Mme Adjamagbo, Coordonnatrice de la C14.
Le but de ces mensonges servi aux facilitateurs relève t-elle, est de  désintéresser la facilitation de la situation politique togolaise. Ce coup aurait réussi, ajoute la coordinatrice de la C14

Pour Adjamagbo la C14 a été traité par le pouvoir de Lomé auprès des faciliateurs comme des gens répugnants, à  qui il ne faut pas parler.
C'est ainsi qu'ils ont abreuvé les facilitateurs de mensonges pour les amener à se désintéresser de la situation togolaise et à se dire que cette opposition ne vaut pas la peine d’être suivie ou écoutée

C'est l'une des raisons pour lesquelles la CEDEAO est restée sourde aux souhaits de la C14 qui est celle d'annuler tout le processus.
La Sécretaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains(CDPA) a encore une fois crié haut et fort que le scrutin que le pouvoir de Lomé a tenu à organiser ce 20 décembre est une mascarade et un non évènement. Pour elle, les Togolais ont compris ce coup de force électoral et ont préféré les boycotter.

Ainsi la coalition donne un pourcentage de 5% de Togolais qui ont pris part à ces législatives et invite le pouvoir et la Communauté Internationale à tirer les leçons de cette abstention des Togolais à ces élections qui ont été un coup de force.

Ce vendredi lors d' une rencontre avec la presse, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté plutôt un taux de 59,96%  de participation à ce scrutin ce 20 décembre.

Quant à la coalition, la coordinatrice Brigitte Kafui Adjamagbo rassure qu'elle se battra à mettre un point d’honneur à déconstruire tout ce mensonge et cette manipulation.

 La coalition se réjouit du boycott du 20 décembre 2018 par les Togolais. Pour elle ,cette date restera dans les annales de l’histoire comme une journée historique où les Togolais ont pris leur responsabilité pour dire  au régime de Faure Gnassingbé ,qu'ils desavouent  la manière dont il les dirige.

Et à  la coordinatrice de la C14  d'ajouter que "si ce régime cinquantenaire  ne tirent pas les enseignements de ces élections,il ne peut plus gouverner ce pays"

Cependant la Coalition demande l'annulation de ces élections et prévient que la crise risque de s'amplifier dans les jours à venir si la CEDEAO ne fait rien.

Narcisse Prince- AGBODJAN

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31