Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/Législative: Une expression démocratique et de transparence caractèrise le scrutin du 20 selon la mission d' observation de la CEDEAO Featured

Written by  Dec 23, 2018

Le vote des  Togolais tenu ce jeudi 20 décembre pour le renouvellement du parlement s'est deroulé sous la supervision d'une mission de la CEDEAO, de l' Union Africaine ainsi que des observateurs nationaux.


Au lendemain du scrutin la mission de la CEDEAO a rendu public ce vendredi à Lomé, son rapport d’observation au cours d' une conférence de presse,une rencontre qui a vu la présence du général Francis Behanzin, commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO, du représentant permanent de la CEDEAO au Togo, Garba Lompo, des représentants des missions diplomatiques accréditées au Togo et des représentants des partis politiques. qui ont pris part aux élections législatives du 20 décembre 2018. Le rapport présenté par cette  mission d' observation de la CEDEAO fait état du bon déroulement de ces élections législatives dans les normes démocratiques et de transparence, conformément aux orientations de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO du 31 juillet 2018.

 "Tout a été démocratique dans cette élection, qui a été transparente et la feuille de route proposée par la CEDEAO pour sortir le Togo de crise, a été respectée jusqu'aux élections qui se sont déroulées dans le calme, avec un taux de participation faible à Lomé par rapport à l’engouement observé dans d’autres régions" a indiqué  le général Salou Djibo, chef de cette mission d’observation électorale.
 Pour cette mission de 40 observateurs déployés à Lomé, Tsévié, Aného, Tabligbo, Notsé, Kpalimé et Kara, les élections législatives du 20 décembre 2018 , il y a eu une faible mobilisation des électeurs à l’ouverture des bureaux de vote mais cette tendance s’est améliorée dans l’après-midi du jour du vote.
 Pour nous, tout a été démocratique. Le reste, c’est aux Togolais de gérer », a déclaré l’ancien président nigérien, Djibo Salou, chef de la mission qui a estimé qu'ils ont bien accompli leur mission.

Sur les incidents de violences qui ont pertubé le vote à certains endroits à Lomé et dans certaines villes de l' interieur du pays avec des urnes partis en fumée,le rapport de la mission de la CEDEAO n'en a pas fait cas et a semblé passer sous silence ces incidents qu' elle qualifie de mineur quand le rapport dit  qu' il y' a pas eu d' incidents majeurs.
Cette deformation des faits de la mission d' observation a fâché plus d'un dans le rang des journalistes locaux present a cette conférence de presse qui ont
tenu a rappeler que les incidents il y' en belle et bien eu a kpalimé et ailleurs le Jour du scrutin et largement relayé sur les réseaux sociaux.

En dépit de ces actes  de violences qu' ont précisés les journalistes à  la mission,cette derniere est restée camper sur sa position " il s’agit d’un incident mineur et les urnes ont été remplacées. Nous avons dit qu’il n’y a pas eu d’incident majeur. La situation a été maîtrisée et les urnes ont été remplacées », a martelé le général chef de délégation de cette mission d' observation de la CEDEAO composée d’imminentes personnalités politiques, d’officiers généraux, d’universitaires, de journalistes et des membres de la société civile.
L'autre aspect qui a laissé les journalistes sur leur soif est le taux de participation que n' a pas donné ce rapport de la mission d'observation de la CEDEAO. A la question de savoir pourquoi la mission ne mentionne pas le taux de participation de façon exhaustif  ,la réponse de la mission a été tout simple « On n’a pas de taux de participation à donner. Si vous en voulez, adressez-vous à la CENI ».

Cependant la mission de la CEDEAO semble être consciente  que ces élections législatives ne sont pas une solution à  la crise quand elle se le demande et estime que les chefs d' Etats de  la CEDEAO impliqués dans la facilitation  vont continuer à rapprocher les deux partie afin de trouver une solution durable à  cette crise et garantir la paix et la tranquillité dans l'espace communautaire.Par ailleurs la mission d' observation
dit regretter la non-participation de la coalition des 14 au processus électoral, ‘malgré les efforts de la CEDEAO pour des élections inclusives’. Elle exhorte tous les Togolais à s’abstenir de tout acte de violence et les invite à recourir exclusivement aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral.
En attendant de voir si après la tenue de ces élections législatives,les plus contestées de la lutte démocratique au Togo la tension va s'apaiser,la  nouvelle configuration du parlement ne sera connue que dans 6 jours selon la CENI.

René AMEOTO

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« February 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28