Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha
August 17, 2018

Togo/Politique Evaluation des dernières mesures prise par la facilitation par l'émissaire Francis Béhanzin, La C14 n'est pas satisfaite

Written by  Jul 19, 2018

Une délégation de la CEDEAO avec à sa tête le commissaire à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, le général Behanzin est à Lomé depuis ce mercredi. Ce jeudi 19 juillet la délégation a rencontré les deux protagonistes de la crise au Togo. Le but de cet ultime exercice est de faire l’évaluation de la mise en œuvre des mesures préconisées par les facilitateurs au dernier round des discussions inscrites au dialogue inter-togolais

La délégation de coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise conduite par le Chef de file de l'opposition Jean Pierre Fabre n'a hésité de pointer un doigt accusateur vers le pouvoir de Faure Gnassingbé. Le leader de l'Alliance Nationale pour le Changement(ANC) a dénoncé la volonté du pouvoir de Faure Gnassingbé à ne pas respecter les recommandations de la facilitation.

Pour le regroupement des 14 partis de l'opposition, tout reste à faire en ce qui concerne les mesures de décrispation. Le gouvernement, contrairement aux 19 personnes annoncées comme libérées, n'a en réalité fait libérer que 7 personnes sur un total de 57 personnes détenues dans le cadre des manifestations politiques.

«Il y a 57 personnes qui restent encore à être libérées et le gouvernement dit qu’il a libéré 19 personnes. Mais en réalité, ce n’est pas ça. 12 avaient déjà fait l’objet de libération provisoire de manière judiciaire et il n’y en a réalité que 7 personnes qui sont libérées depuis le passage des chefs d’Etat facilitateurs », s'est attristé M. Fabre.

Ce mensonge du gouvernement faisant croire autre chose à la communauté internationale démontre de la mauvaise fois du pouvoir de faire établir l'apaisement dans le pays mais Jean Pierre Fabre dit être plus déterminé.

« J’espère que les Togolais seront déterminés pour prendre leur destin en main plutôt que d’attendre quelque chose d’un apport extérieur », a-t-il ajouté.

Aussi le chef de fil de l'opposition membre de la C14 a fait comprendre que jusque là les questions essentielles de la crise ne sont pas encore touché

Rappelons qu'après la coalition des 14, le commissaire s'est également entretenu avec la partie gouvernementale et le parti au pouvoir, l’Union pour la République sur les mêmes points importants devant apporter l'apaisement. Il s'agit de la libération des personnes détenues, la liberté de manifester sur toute l’étendue du territoire national, surtout dans les villes comme Mango, Bafilo et Sokodé et l’arrêt du processus de préparation des élections. La délégation du parti au pouvoir s'est abstenu de faire le point de ce qui a été dit à la presse a leur sortie de la rencontre avec l'émissaire de la CEDEAO.

Cette énième consultation de la facilitation présente cette semaine à Lomé est de procéder par une approche progressive qui consiste à régler les mesures de décrispation. Elle planchera plutard sur les problèmes de fond qui divisent les Togolais qui sont impatient de voir un dénouement heureux de la crise.

  1. Prince- AGBODJAN
Last modified on Friday, 27 July 2018 04:54

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31