Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha
August 17, 2018

Togo/Politique Nouvelle vague de libération de militants détenus de la coalition. Faure contraint a respecté les clauses

Written by  Jul 18, 2018

De nouvelles mesures d’apaisement politique ont été prises en ce début de semaine par le gouvernement togolais. Dans un communiqué rendu public par la Présidence de la République, il est signifié que le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé en faveur de l’apaisement du climat politique au Togo a accordé ce 16 juillet une grâce présidentielle à un certain nombre de détenus condamnés pour des infractions commises lors des violentes manifestations politiques de ces derniers mois à travers le pays.

C'est par décret présidentiel N°2018-121/PR du 16 juillet 2018 que la décision a été prise par le Chef de l'Etat afin de manifester sa bonne foi pour traduire dans l'acte l'apaisement comme l'aurait recommandé les émissaires de la CEDEAO. Ainsi sept (07) détenus dans les prisons civiles de Lomé et de Kpalimé reconnus par la justice coupables de diverses infractions commises lors des dernières manifestations politiques et condamnées selon les lois en vigueur, ont bénéficié d’une réduction de peine. On note également douze (12) autres détenus de la prison civile de Mango ayant bénéficié d’une liberté provisoire.

Pour la Présidence, ces mesures témoignent une fois de plus la volonté manifeste du Président de la République de poursuivre les initiatives visant l’apaisement de la situation sociopolitique et la préservation de la concorde nationale, gages de tout développement.

Cette action ne semble pas changée d'avis à la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition qui débute dès ce 18 juillet une série de meeting dans toutes les grandes villes du pays. Des manifestations auxquelles le Parti National Panafricain(PNP) de Tikpi Atchadam vient de se désolidariser Pour le PNP, il faut attendre que la CEDEAO sorte les grandes décisions attendues pour trouver une issue à la crise togolaise avant de voir la conduite à tenir Faire ces manifestations serait tomber dans le piège du pouvoir en place qui est celui de faire croire à la Communauté Internationale que l'opposition togolaise est animée de mauvaise foi indique le parti de Tikpi Atchadam pour justifier sa décision de ne pas prendre part a cette série d'activité politique de ses compagnons de lutte.

  1. Prince-AGBODJAN


Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31