Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/Fin de la première étape d'indemnisation des victimes, le HCCRUN fait le bilan Featured

Written by  Sep 27, 2018

Le 03 avril 2012, la CVJR avait déposé son rapport dans lequel elle a signifié le nombre des victimes de la crise sociopolitique au Togo à 7057. Depuis la mise en place du Haut Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l'Unité Nationale (HCCRUN), des approches sont effectuées pour indemniser ces victimes des années 1958 à 2005.

 A la suite de l'allocation, par l'Etat, d'un premier fonds de deux milliards (2 000 000 000) de FCFA au titre de l'année budgétaire 2017, l'institution a débuté depuis le 12 décembre 2017 la première étape de cette stratégie de mise en œuvre expérimentale sur toute l'étendue du Togo.

 

Dix mois après, le besoin s'est senti de rendre compte de cette première étape d'indemnisation et de comment ces ressources financières ont été utilisées et quels sont les résultats obtenus.

 C'est a cet exercice que le HCCRUN s'est donné face aux professionnels de la presse ce mercredi 26 septembre 2018 à Lomé.

 

En effet cette première étape a concerné les victimes vulnérables et non vulnérables. Ils sont au nombre de 2510 victimes contre 2475 normalement prévus pour bénéficier de cette première phase d'indemnisation. Il faut dire que la prise en charge a été basée sur deux aspects notamment la prise en charge médicale et psychologique et l'indemnisation proprement dite.

 Cette activité s'est déroulée de décembre 2017 à février 2018, ensuite a suivi l'indemnisation des victimes non vulnérables de 2005.

 

A l'issu des différentes opérations selon le HCCRUN, le taux de satisfaction se situe au plan national à 96,87%, avec une fourchette de quantum symbolique qui va de 420.000FCFA minimum à 2.100. 000FCFA maximum.

 

Il est a préciser que pour cette année, il a été alloué pour le Fonds Spécial destiné à l'indemnisation des victimes une enveloppe substantielle de cinq milliards (5.000. 000 000) de FCFA. Cette somme a permis d'élaborer trois phases d'indemnisation notamment celle allant de 1958 à 1989 et celle comprise entre 1990 et 2004 puis poursuivre avec l'indemnisation du reste des victimes non vulnérables de 2005.

 

Pour Awa Nana Daboya, Présidente du HCCRUN, cette première étape expérimentale est une réussite. Elle a été possible grâce à l'implication de tous les acteurs et de la population qui a adhéré au processus d'apaisement engagé.

 

" Le rapport de cette première expérience est un satisfecit. Certaines victimes n'y croyaient plus, mais ont vu leurs espoirs comblés, Tous les acteurs impliqués directement dans ce processus peuvent témoigner que les opérations d'indemnisation leur ont permis de découvrir le principal trait caractéristique du togolais à travers les victimes. Nous avons été émerveillés par la chaîne de solidarité spontanée qui s'installait partout entre les équipes du HCCRUN et les victimes, tous animé par la même volonté d'apporter leur part à l'avènement d'un Togo réconcilié et apaisé " s'est-elle réjouis.

 

Rappelons que le HCCRUN a été accompagné par l’ONG Aimes-Afrique dans ce processus. Son rôle a été de faire une réévaluation intégrale des présjustices subis par les victimes. Ainsi donc sont pris en charge 123 victimes vulnérables et 2287 victimes non vulnérables dans les cinq régions.

 

Les dates des prochaines phases d'indemnisation des victimes seront connues bientôt.

 

Narcisse Prince-AGBODJAN

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31