Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/14 jours de grève de la faim, HABIA Nicodème met à nu la mauvaise volonté l du pouvoir. Featured

Written by  Oct 05, 2018

Le président du parti des démocrates, Nicodème Ayao HABIA est évacué  ce mardi 02 Octobre 2018 en héro vers la clinique " Biasa" à Lomé suite au refus des autorités togolaises de laisser entrer au Ghana l'ambulance transportant l'homme  fragilisé par 14 jours passés sans manger devant l' ambassade du Ghana à Lomé.



Decidé à attirer l'attention de la communauté internationale et de la CEDEAO, sur le refus du pouvoir de Lomé de libérer  les détenus politiques ,de respecter la feuille de route de la CEDEAO,et malgré les tentatives d'intimidations entre temps des forces de sécurité togolaises le président du parti les Démocrates, HABIA Nicodème aura passé 14 jours devant l' amabassade  du Ghana à Lomé sans manger pour exiger la libération de toutes les personnes arrétées et qui croupissent toujours en prison dans le cadre de la crise politique née depuis le 19 Août 2017 avec son lot de manifestations marquées par des violences.
Même si ses revendications posées n'ont pas été satisfaites c'est un Nicodème HABIA fatigué mais determiné brandissant deux doigts en signe de victoire à la foule venue lui rendre honneur  pour cet acte de bravoure ,qui a été evacué par l'ambulance poursuivit par un cortège de conducteurs de taxi-moto jusqu'à la frontière Togo- ghana et finalement à la clinique "Biasa" de Lomé suite au refus opposé par le Togo à l' entrée au Ghana de l' ambulance transportant l' homme.

Soutenu également par ses amis de lutte de la coalition, des 14  partis,notamment les parlementaires  qui sont venue au sortir de leur session extraordinaire de l' Assemblée Nationale en écharpe apporter leur  encouragement avant  son évacuation ces responsables de la C14 ont dit  avoir tenu à rendre visite à leur camarade parce qu'indigné par les propos du ministre de la sécurité qui reçu par téléphone sur une radio locale lundi  laissait entendre que "c'est une comédie qu' offre le président du parti des Démocrates en observant cette grève de la faim devant les locaux de l'amabassade du Ghana. L'autre paire de manche des réactions  du Numéro 1 de la sécurité togolaise,Yark Damehane qui a frustré  plus d' un est le refus catégorique opposé 24h avant par ce dernier  pour l' évacuation vers le Ghana de Nicodème Ayao HABIA par les autorités ghannéenne qui ont affrété  un avion militaire médicalisé  malheureusement  reparti sans l' homme de Kévé.
Un fait qu'a dénoncé la délégation des responsables de la coalition notamment les députés qui  surplace tout en félicitant leur camarade de lutte Nicodème Ayao HABIA indiquant  que c’est une lutte de haut niveau qu' il a mené pour tous ,ont aussi interpelé les facilitateurs dans la crise ,la Commission de la CEDEAO qui a en charge le suivi de la feuille de route et les parlementaires à oeuvrer pour que  la libération des Togolais qui sont encore détenus dans les prisons soit effective.

Précisons que le président du parti les Démocrates,Nicodème Ayao HABIA, aux dernières nouvelles serait débarqué  de la clinique " Biasa" à Lomé vers un autre  centre de santé toujours à Lomé où il bénéficie des soins intensifs en attendant que les tractactions continuent pour son évacuation vers l' extérieur.

René AMEOTO
[2:06 AM, 10/5/2018] Rene Ameoto: Togo/14 jours de grève de la faim, HABIA Nicodème  met à nu la mauvaise volonté  du pouvoir.

Le président du parti des démocrates, Nicodème Ayao HABIA est évacué  ce mardi 02 Octobre 2018 en héro vers la clinique " Biasa" à Lomé suite au refus des autorités togolaises de laisser entrer au Ghana l'ambulance transportant l'homme  fragilisé par 14 jours passés sans manger devant l' ambassade du Ghana à Lomé.

Decidé à attirer l'attention de la communauté internationale et de la CEDEAO, sur le refus du pouvoir de Lomé de libérer  les détenus politiques ,de respecter la feuille de route de la CEDEAO,et malgré les tentatives d'intimidations entre temps des forces de sécurité togolaises le président du parti les Démocrates, HABIA Nicodème aura passé 14 jours devant l' amabassade  du Ghana à Lomé sans manger pour exiger la libération de toutes les personnes arrétées et qui croupissent toujours en prison dans le cadre de la crise politique née depuis le 19 Août 2017 avec son lot de manifestations marquées par des violences.
Même si ses revendications posées n'ont pas été satisfaites c'est un Nicodème HABIA fatigué mais determiné brandissant deux doigts en signe de victoire à la foule venue lui rendre honneur  pour cet acte de bravoure ,qui a été evacué par l'ambulance poursuivit par un cortège de conducteurs de taxi-moto jusqu'à la frontière Togo- ghana et finalement à la clinique "Biasa" de Lomé suite au refus opposé par le Togo à l' entrée au Ghana de l' ambulance transportant l' homme.

Soutenu également par ses amis de lutte de la coalition, des 14  partis,notamment les parlementaires  qui sont venue au sortir de leur session extraordinaire de l' Assemblée Nationale en écharpe apporter leur  encouragement avant  son évacuation ces responsables de la C14 ont dit  avoir tenu à rendre visite à leur camarade parce qu'indigné par les propos du ministre de la sécurité qui reçu par téléphone sur une radio locale lundi  laissait entendre que "c'est une comédie qu' offre le président du parti des Démocrates en observant cette grève de la faim devant les locaux de l'amabassade du Ghana. L'autre paire de manche des réactions  du Numéro 1 de la sécurité togolaise,Yark Damehane qui a frustré  plus d' un est le refus catégorique opposé 24h avant par ce dernier  pour l' évacuation vers le Ghana de Nicodème Ayao HABIA par les autorités ghannéenne qui ont affrété  un avion militaire médicalisé  malheureusement  reparti sans l' homme de Kévé.
Un fait qu'a dénoncé la délégation des responsables de la coalition notamment les députés qui  surplace tout en félicitant leur camarade de lutte Nicodème Ayao HABIA indiquant  que c’est une lutte de haut niveau qu' il a mené pour tous ,ont aussi interpelé les facilitateurs dans la crise ,la Commission de la CEDEAO qui a en charge le suivi de la feuille de route et les parlementaires à oeuvrer pour que  la libération des Togolais qui sont encore détenus dans les prisons soit effective.

Précisons que le président du parti les Démocrates,Nicodème Ayao HABIA, aux dernières nouvelles serait débarqué  de la clinique " Biasa" à Lomé vers un autre  centre de santé toujours à Lomé où il bénéficie des soins intensifs en attendant que les tractactions continuent pour son évacuation vers l' extérieur.

René AMEOTO

7 comments

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30