Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo/Politique: " La coalition mettra un blocus par tous les moyens aux législatives du 20 décembre face à l' entêtement du pouvoir. Featured

Written by  Nov 26, 2018

Les indicateurs  sont au rouge au Togo selon les Evêques qui ont interpellé les protagonistes de la crise dans leur document rendu public la semaine écoulée.  

Force est de constater que la crise semble s' enliser quand l'opposition annonce encore de grandes manifestations de rue  dans plusieurs localités du pays les 29 novembre, 1er , 3 et 4 décembre prochains pour exiger l’arrêt du processus électoral en cours pour les élections législatives du 20 décembre prochain. Alors que le pouvoir lui veut forcément emmener les Togolais aux urnes à cette date n'en déplaise à leurs adversaires. Le Ministre en charge de la  sécurité Yark Damehane dans un communiqué  brandit déjà le bâton qui va fouetter toute personne qui va vouloir entraver le scrutin du 20 Décembre,une mise en garde considérée par la coalition comme une menace qui semble ne faire ni chaud ni froid aux premiers responsables de la C14.

 Reçue sur une radio locale ce lundi 26 Novembre 2018, la coordinatrice  de la coalition des 14 partis politiques, Brigitte kafui Adjamagbo Johnson a mis en garde le pouvoir de Faure Gnassingbe sur ce qu'elle  qualifie de coup de force qui est en train d'être fait.
D'ailleurs les marches prévues pour les jours à venir  montreront la  frustration des Togolais. En tout, madame Brigitte Adjamagbo rassure l'opinion nationale et internationale que les élections n'auront pas lieu au Togo le 20 décembre prochain.
 "Par tous moyens, nous ferons en sorte que ces élections n’aient pas lieu. Nous ne participerons pas à cette mascarade. Même si le chien aboie, la caravane passe, cette fois-ci le chien sautera sur la caravane et va la déchirée », a-t-elle martelé.

Pour ce qui est de la menace du Ministre  Damehame Yark de la Sécurité et de la protection civile, Mme Adjamagbo répond:
« Mr Yark peut parler.C'est ce qu'ils savent faire. Forcer les choses et dire au  peuple de n'oser réagir.Ce coup de force ne passera pas cette fois-ci. Nous sommes concentrés sur une cause et nous mènerons la lutte jusqu’au bout. Nous sommes dans un pays démocratique. Nous avions mené les démarches administratives. Il ne se passera rien donc lors de nos prochaines manifestations », a-t-elle aussi rassuré

La coalition manifestera donc souligne la Coordinatrice contre les élections qui sont organisées sous la base d’un fichier électoral et d’un corps électoral qui n’existent pas. Aussi,les populations sont appelés à descendre dans les rues pour protester  contre le gouvernement, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et même la Cour constitutionnelle qui est  censée garantir le respect de la loi mais les  viole plutôt en mettant l'avenir du pays en danger

Il faut faire obstacle à ce qui est en train d'être fait selon elle. Tout dans ce pays se passe dans une logique de violation totale de la législation togolaise par le pouvoir de Faure Gnassingbé afin qu'il reste au pouvoir.
 
L' autre paire de manches est le projet de loi de l' expert de la Cedeao qui semble être  une harette dans la gorge du gouvernement.Sera t-il voter ou pas?
De toutes les façons l' atmosphere politique se pollue davantage peut-on constater.

Narcisse Prince AGBODJAN

Last modified on Thursday, 29 November 2018 23:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31