Togo/Politique: La Cour Constitutionnelle mise sur sellette par la Coalition des 14.

Poster 14/06/2018 Heure 10:09 webmaster

Depuis la sortie médiatique de la Cour Constitutionnelle demandant la tenue des élections législatives au Togo, plusieurs réactions fusent. Parmis ces réactions, bien évidemment celle de la Coalition des 14. Brigitte Adjamagbo et ses alliés accusent Aboudou Assouma d’être à la solde du pouvoir de Gnassingbé au lieu de prendre de la hauteur dans la crise qui secoue le pays.

Cette réaction de la Cour constitutionnelle, appellant le gouvernement et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à organiser les élections législatives avant la fin de l’année en cours semble ne pas avoir l'adhésion des politiques. Pour la Coalition, c'est un argument pour tromper la vigilance du peuple, le but est plutôt de permettre aux institutions interpellées d’aller aux élections sans les réformes politiques qui sont à la base du bras de fer entre la Coalition et le pouvoir de Faure Gnassingbe.

C'est donc par le biais d'un communiqué que la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition dénonce cette position de la Cour Constitutionnelle qui selon elle n’est pas différente de celle qu’exprime le régime de Faure Gnassingbé depuis le début de la crise. Selon elle cela démontre que toutes les institutions sont au solde du pouvoir en place et ceci au détriment du peuple qui aspire aux réformes institutionnelles et constitutionnelles

" Cette sortie est pour narguer les togolais. Le peuple ne se laissera pas berner par ces hommes qui sont téléguider par le pouvoir en place" a fait savoir la Coalition.

La coalition des 14 partis de l’opposition toujours par son communique condamne ce qu’elle qualifie de manipulation partisane et inacceptable du président de la Cour constitutionnelle en la personne d’Aboudou Assouma.

Selon elle, les élections ne peuvent être organisées sans les réformes dans le cadre d'une transition démocratique. Le Togo doit s'inspirer de ce qui se fait dans les pays de la sous région en matière de démocratie.

Par ailleurs la coalition des 14 demande aux populations togolaises de ne pas se laisser distraire et de rester vigilante. Elle invite tous les togolais à jouer leur partition pour que la journée de lundi déclarée Togo mort soit une réussite.

N.-Prince AGBODJAN.


Poster 14 Juin 2018

PUBLICITE