Togo :Initiative Kilimandjaro d'Afrique, le GF2D plaide pour l'accès et la jouissance des femmes à la terre.
Poster 26/06/2018 Heure 12:21 webmaster


Depuis longtemps les femmes en particulier celles des milieux ruraux ont été privées de l'héritage des terres en Afrique par les hommes. C'est pour défendre ces femmes que le projet intitulé" Mise en œuvre de la Charte des revendications: Initiative Kilimandjaro en Afrique" a été conçu et exécuté dans 07 pays en Afrique.

Il a été tiré de l'initiative Kilimandjaro" les femmes au sommet du monde" dont l'objectif est de stimuler les femmes agricultrices en vue d'influencer les politiques foncières au niveau global, régional et national en faveur des femmes rurales et des pauvres.

Aujourd'hui le projet Kilimandjaro né en 2012 est à sa troisième phase qui est celle de la mise en œuvre de la Charte des revendications des femmes africaines sur les droits fonciers.

C'est dans cette logique qu'un atelier de renforcement de capacité des Organisations de la Société Civile intervenant dans le domaine du foncier se tient ce mardi 26 et mercredi 27 juin à Lomé.

Organisé par le Groupe de Réflexion de d'action, Femme, Démocratie et Développement (GF2D), cette rencontre a pour objectif de renforcer les capacités des participants en matière de droits fonciers des femmes présents sur tout le territoire togolais et de leur permettre de s'organiser pour conduire les plaidoyers visant a la mise en œuvre des demandes de la charte pour une grande efficacité. Il est question aussi de mettre en place une coalition d'organisation de la société civile, définir les modalités de fonctionnement de la coalition et adopter un plan d'action et un outil de suivi et évaluation des actions.

"Le GF2D agit pour l'égalité des sexes, l'équité et la justice. Nous trouvons que c'est sur ces principes clés que devrait se fonder la politique foncière. Elle devrait garantir aux hommes et aux femmes la jouissance de tous les droits fondamentaux sur un pied d'égalité, tout en reconnaissant les différents problèmes existants entre les femmes et les hommes. C'est le motif pour lequel nous pilotons ce projet qui a conduit à cet atelier de deux jours a l'intention des hommes et femmes en matière de droit foncier" a indiqué Michèle AGUEY, Secrétaire Général du GF2D.

"Nous nourrissons l'espoir que le Code foncier et domanial sera promulgué dans les meilleurs délais et que des mesures idoines seront prises pour éradiquer la discrimination, l'inégalité entre hommes et femmes dans l'accès et le contrôle rural au Togo" a t-elle ajoutée.

Rappelons que la charte porte une série de demandes et de revendications qui visent à renforcer le mouvement des femmes rurales à défendre leurs droits fonciers et d'accès aux ressources naturelles en Afrique. Elle vise également à susciter l'intérêt des Gouvernements nationaux, des donateurs et des institutions régionales pour une mise en œuvre de la Charte des femmes rurales en Afrique.

Le projet " Mise en œuvre de la Charte des revendications: Initiative Kilimandjaro en Afrique" est à ce jour présent au Bénin, Burkina Faso, Sénégal, Cameroun, le Nigéria, la République Démocratique du Congo et le Togo.

N.Prince-AGBODJAN


Poster 26 Juin 2018


PUBLICITE