TOGO/Politique : Le principe de l’accès équitable aux medias officiels pour les formations politiques rappelés par la HAAC..
Poster 06/07/2018 Heure 10:00 webmaster

Une rencontre d’échange et d’information sur initiative de l’instance de régulation de l’espace médiatique, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a réuni ce mardi 03 juillet 2018 à Lomé les rédacteurs en chefs des médias officiels et les chargés de communication des différentes formations politiques de notre pays, avec pour but de rappeler aux uns et aux autres les principes fondamentaux de l’accès équitable des partis politiques aux organes de presse d’état.

Au moment où les débats sur les prochaines échéances électorales dans notre pays sont sur la table des discussions de la crise politique, l’institution de Pitalounani TELOU a bien voulu par cette rencontre faire part aussi bien aux professionnels des médias officiels qu’aux attachés de communication des partis politiques respectivement leur devoir et leur droit en matière des modalités pratiques pour la couverture des activités et l’accès équitable aux médias d’état par les différents partis politiques

« Les responsables de communication des formations politiques doivent servir de courroie de transmission entre leur parti et les médias officiels. Le délai de 48h que recommande la loi aux partis politiques pour le dépôt d’une lettre de demande de couverture au niveau du Ministère de la communication avant toutes manifestations doit être respecté. Aussi conformément à l’arrêté du 27 mars 2014 pris par la HAAC et qui fait obligation aux médias officiels de leur côté de s’ouvrir à toutes les formations politiques se doit d’être appliqué tout en tenant compte également du principe de gratuité de ces prestations» a indiqué le président du comité Affaire juridique à la HAAC, Pierre Kasséré SABI.

Il s’agit donc pour la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication HAAC de « faire tomber les préjugés chez certaines formations politiques qui pensent à tort ou à raison que les médias officiels ne leur sont pas accessibles » a ajouté Pierre Kasséré SABI.

Il est donc à noter que l’attente de la HAAC n’a pas été totalement comblée puisque seulement une dizaine de partis politiques ont été représentés à cette rencontre sur plus d’une centaine de partis politiques légalement constitués que compte notre pays. Au rang de ces partis politiques qui ont honoré de leur présence à cette rencontre d’échange de la HAAC on peut compter l’Union pour la République (UNIR), Organisation pour Bâtir dans l’Union pour un Togo Solidaire (OBUTS), le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL), l’Union des Forces pour le Changement (UFC) et la coalition du Groupe des Républicains et Ecologistes du Togo (GRET)

D’autres rencontres sont prévues dans les tous prochains jours par la HAAC toujours dans cette optique à rassurer le président de cette institution Pitalounani TELOU qui espère voir pour les séances à venir tous les partis politiques représentés par leur chargé de communication.

N.Prince-AGBODJAN


Poster 06 juillet 2018


PUBLICITE